Le cuir est une matière vivante qui évolue à travers le temps. Il demande un soin particulier tout au long de sa vie, du tannage à la confection des objets.

Il est important pour moi de mentionner le fait que le cuir est une peau qui a été tannée pour obtenir la solidité et la souplesse voulue. Les cuirs tannage minéral (ou chrome) sont plus souples dès le début mais nécessitent une technique extrêmement polluante. Les tanneries sont souvent implantées dans ses pays où les réglementations sont rarement respectées. Ces cuirs à prix “attractifs” coutent beaucoup sur le bilan écologique et éthique.

A l’inverse, le tannage végétal du cuir garanti une absence de métaux lourds et de traitements nocifs pour le vivant. Il permet de garder la solidité, d’obtenir une souplesse et une belle patine au fur et à mesure du temps. Je travaille ce cuir, tanné en France ou en Italie, dans des tanneries connues pour leur savoir-faire depuis des générations.

Le choix du fil a une importance primordiale car c’est lui qui va contribuer à la solidité de l’objet et à son esthétisme. Mon choix est le fil de lin pour la couture sellier, de la lanière en cuir de kangourou pour les tressages et du fil lin/polyester pour les coutures brodées. Les fils sont fabriqués en France.

 

J’utilise principalement de la bouclerie en laiton massif ou en acier forgé. Cela me permet de garantir la durabilité des boucles, rivets, fermoirs, … (fabrication Française et Italienne)

Pour les fermetures éclaires j’ai choisi des YKK, dont la solidité n’est plus à démontrer. C’est tellement frustrant une fermeture éclair qui ne marche plus.

Dans la majorité de mes travaux, je garantie les coutures à vie et je suis toujours partant pour remplacer votre boucle si elle casse.

-pat-